Collectif Pouvoir d'agir…

Des idées en action

Citoyenneté et pouvoir d’agir dans les quartiers populaires

fouleVous trouverez dans cet article un compte rendu du rapport au ministre délégué à la Ville, remis en Juillet 2013 portant sur « Citoyenneté et pouvoir d’agir dans les quartiers populaires: Pour une réforme radicale de la politique de la ville ». Ce compte rendu est proposé par Etude et recherches.

Pour rappel ce rapport se base sur un travail mené par Helène Bacqué et Mohamed Mechmache au cours de l’année 2013, qui a réuni une commission composée de responsables associatifs, d’élus locaux, de professionnels et de chercheurs. Ce rapport c’est construit aussi grâce à des visites de terrain et à des auditions individuelles ou groupées de plus de 300personnes.

« Solidement étayé par des échanges et des auditions ayant associé tous les acteurs de la politique de la ville, d’ores et déjà largement difusé et commenté, le rapport de Marie-Hélène Bacqué et Mohammed Mechmache doit marquer un tournant dans la manière d’envisager la démocratie dans nos quartiers mais aussi dans notre pays en général. À une démarche venant d’« en haut », le rapport oppose la nécessité de renforcer la capacité de proposition des habitants des quartiers à toutes les étapes de l’élaboration et de la mise en oeuvre des politiques publiques.
Participer au changement et non simplement en être l’objet : voilà ce que veulent unanimement les habitants des quartiers. C’est aussi ce qu’ils nous ont dit lors de la concertation « Quartiers, engageons le changement », à l’origine de la loi de programmation pour la ville, qui reconnaît le principe de co-construction et institue les conseils citoyens. Loin d’impliquer un désengagement, ces conseils citoyens réclament un degré supplémentaire d’exigence de la part des pouvoirs publics quant à la nécessité de faire vivre la participation citoyenne. Les collectivités publiques doivent donner l’impulsion à l’expression dans les quartiers, lui assurer un cadre impartial et traduire efficacement sur le terrain les projets issus d’une démarche résolument collective. La loi Lamy donne aux habitants les moyens de dessiner une ville au service de leur vie quotidienne. « L’avenir ne se fera pas sans nous » : voilà ce que nous crient en coeur les habitants des quartiers, et ce qu’ils m’ont notamment dit le 7septembre 2014, à Nantes, lors du lancement de la Coordination Nationale Citoyenne, directement issue des conclusions du rapport. C’est pourquoi nous devons construire, pour et avec les habitants des quartiers, une politique de la ville replaçant leurs aspirations et leurs propositions au coeur de la République. »

Myriam El Khomri,secrétaire d’État chargée de la politique de la ville

Rapport sur la participation des habitants

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :